Marre d’avoir mal au cul, au dos, aux épaules, fourmis dans les mains, aux pieds, la pluie qui vous dégouline dans le coup, le vent en pleine poitrine, le soleil qui vous brûle le visage, le déséquilibre qui vous provoque la chute, le casque vous protège bien la tête, mais pas le col du fémur.
Si vous êtes un peu bricoleur, pour occuper vos loisirs fabriquez votre calèche à pédale, il ne vous en coûtera pas cher puisque la plupart des pièces viennent de vieux vélos qui partent à la ferraille.
En plus, vous pratiquerez du recyclage (bon pour la planète).
Et avec son utilisation, vous limiterez la pollution de l’air, et le réchauffement climatique, qui est bien à l’ordre du jour, ces temps-ci ?
Suivez la présentation des images.

1: Le châssis plus simple qu’un vélo classique.
2: Le siège baquet qui s’adapte bien à votre morphologie est découpé sur un bidon en plastique (polypropylène), ainsi que les garde-boues, et le capot avant.
3: Les roues de 20 pouces avec frein à disque (récupération) ainsi que la roue AV 16 pouces.
Guidon, pédalier, frein, dérailleur chaîne tout cela se trouve sur le vélo classique.
4: Un peu de couture pour fabriquer la protection du (bonhomme), toile et jonc d’une toile de tente.
5: Pour pousser un peu plus la performance, vous pouvez y adapter une assistance électrique au pédalage, de 250 watts, qui ne doit pas dépasser les 25 km/h.
Enfin, si vous n’êtes pas du tout bricoleur, un artisan fabricant de vélo, il y en a, se fera un plaisir de vous le monter.
https://www.facebook.com/miel.dours.3